Patrick Ollier, visionnaire sur le cas Kadhafi…

Patrick Ollier montre au monde entier que la diplomatie française a du nez ! En 2007, il annonçait déjà les progrès de la Libye en matière de démocratie. Des progrès dévastateurs, qui sautent aux yeux aujourd’hui.

La venue de Mouammar Kadhafi en France, en 2007, avait attiré beaucoup de critiques. Compagnon de MAM, Patrick Ollier (POM…), alors député UMP et aujourd’hui secrétaire d’État aux Relations avec le Parlement, était monté au créneau pour défendre Kadhafi, sa politique, et l’approche diplomatique française vers la Libye. « Je ne suis pas aveuglé, je suis réaliste », proclamait-il. On peut aujourd’hui vérifier que ses prévisions se sont avérées être remarquablement précises. Enfin, peut-être pas dans le sens qu’il espérait…

Pour s’en assurer, comparons les déclarations de POM 2007 avec la prose de Kadhafi 2011.

Kadhafi et Montesquieu

POM, en 2007, signalait l’évolution des goûts de « Kadha » en termes de littérature et de courant de pensée. «Il a été un terroriste, mais il a bien changé. Au point qu’aujourd’hui, il lit Montesquieu On retrouve en effet dans certains des derniers propos du Guide toute l’ironie de l’auteur bordelais, enfant des Lumières, sa légèreté, sa malice. «Dès demain, sortez de chez vous, vous qui aimez Mouammar Kadhafi, qui êtes soucieux de la fierté de la Libye. Sortez de chez vous, attaquez [les rebelles] dans leurs repaires. Faites entendre dans la rue vos cris : ‘Nous sacrifions notre âme et notre sang pour notre leader.’» Soyons sûrs que l’auteur des Lettres persanes aurait trouvé là de la matière pour composer des Lettres libyennes.

Kadhafi et de Gaulle

POM rappelait également que Kadha appréciait Charles de Gaulle. Assez pour parler de lui à la troisième personne, comme cela arrivait en effet au général. Mais pas assez, manifestement, pour adopter son éthique politique qui l’avait conduite à se retirer de la vie publique quand il n’était plus assez désiré par ses fédérés : «Mouammar Kadhafi n’a pas de poste officiel pour qu’il en démissionne. Mouammar Kadhafi est le chef de la révolution, synonyme de sacrifices jusqu’à la fin des jours. C’est mon pays, celui de mes parents et des ancêtres.» Guide suprême, encore un petit effort !… Pour nous rassurer, relisons les Mémoires d’espoir.

Kadhafi et la paix

POM l’assurait : « Le rétablissement de bonnes relations avec la Libye, c’est assurer la paix dans la méditerranée. » On peut aujourd’hui mesurer à quel point cette stratégie d’apaisement et de fraternisation entre la France et la Libye a profondément affecté le tempérament naturellement taquin de Kadhafi : «Rendez vos armes immédiatement, sinon il y aura des boucheries.» Effectivement, Gandhi n’est pas loin !

Kadhafi, les guérilléros et les bombardiers

« Kadhafi a renoncé à l’entraînement de guérilléros et aux armes de destruction massive », expliquait POM en 2007. Au vu des centaines de morts à déplorer actuellement, disons que s’il a renoncé aux armes de destruction massive, il a toujours un faible pour les armes de destruction relativement massives quand même… Par ailleurs Kadhafi, toujours selon POM, souhaitait alors renouveler son aviation de guerre, qui était, comme le reconnait le député, « tout à fait obsolète ».

Finalement, d’après Libération du 23 février, le Guide n’a fait que rénover ses vieux Mirage F1 avec l’aide de la France. POM signalait toutefois que ces avions étaient nécessaires seulement pour défendre les frontières, volonté bien légitime. Mais certaines rumeurs rapportent que des Libyens auraient été bombardés par des avions de guerre libyens ; et des manifestants assaillis par des forces paramilitaires (des guérilleros ?… Ah non, Kadhafi n’en entraîne plus depuis 2007…)

Kadhafi, le terrorisme et « quelques excès de langage »

L’attentat de l’avion UTA, 170 morts, organisé par Kadhafi, et autres frasques anciennes, erreurs de jeunesse, tout cela sont les fantômes, selon POM, d’un « passé révolu ». Il semble pourtant que la virilité du Guide connaisse actuellement quelques soubresauts : « J’ai mon fusil et je me battrai jusqu’à la dernière goutte de sang. » Chassez le naturel…

Quant au fait que Kadhafi comprenait, avant sa visite en France, le fait que des faibles aient recours au terrorisme, il ne s’agit là selon POM que de « quelques excès de langage ». Aujourd’hui, bien évidemment, des excès de langages, Kadhafi n’en commet plus. «Les officiers libres ont été déployés pour libérer les villes et déférer les rats devant la justice» ? Un léger dérapage, tout au plus…

Kadhafi et la démocratie

POM, en cinq ans, avait constaté en se déplaçant sur place « l’évolution considérable de ce pays, les lois qui ont changé. [...] Il faut aider la Libye, non pas la critiquer. » Mais il reconnaissait aussi qu’il restait forcément quelques excès critiquables en matière de droits de l’homme. Il n’empêche que le droit à la critique semble avoir réellement évolué, et dans le bon sens. Ce droit fondamental de l’être humain, qui faisait dire au Guide récemment : « Je suis Mouammar Kadhafi, un dirigeant que des millions défendront. Nous marcherons sur [les rebelles] par millions pour purger la Libye pouce par pouce, maison par maison et allée par allée. » Effectivement, le progrès est notable.

Kadhafi et le business

POM l’a répété à plusieurs reprises : l’objectif le plus important dans la stratégie diplomatique française envers la Libye, c’est la paix (jusqu’à maintenant, donc, un franc succès), « l’économie passe après ». Toutefois, il signalait immédiatement après que si la France ne se rendait pas sur place et ne se mêlait pas au business local, d’autres pays lui piqueraient sa part de gâteau. POM confessait par exemple qu’il aimerait que la France vende des Rafales à la Libye. Il établissait également un lien entre la pratique de l’échange commercial et le fait que les « dictateurs sautent ».

Pour l’instant, en Libye, ce sont surtout les bombes qui sautent… Chapeau POM !

Crédit photo : Ammar Abd Rabbo / Flickr

D’autres coups de gueule sur Retour d’actu, dont un sur Michèle Alliot-Marie, compagne de POM, ou celui-ci sur la real-politik. Ceci également sur Montesquieu, auteur apparemment très apprécié du Guide Kadhafi.

Digg This
Reddit This
Stumble Now!
Buzz This
Vote on DZone
Share on Facebook
Bookmark this on Delicious
Kick It on DotNetKicks.com
Shout it
Share on LinkedIn
Bookmark this on Technorati
Post on Twitter
Google Buzz (aka. Google Reader)
This entry was posted in Nos coups de gueule and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

41 289 Spam Comments Blocked so far by Spam Free Wordpress

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>