Affaire Charlie Hebdo : tenez bon !

A la suite de l’incendie de ses locaux, la rédaction de Charlie Hebdo continue son boulot chez Libération. On ne leur souhaite que du bonheur !

On peut rire de tout, paraît-il. Mais apparemment pas avec n’importe qui. La rédaction de Charlie Hebdo vient d’en faire la douloureuse expérience.

A la suite de la publication de son numéro comiquement intitulé « Charia Hebdo » -une référence au résultat des récentes élections tunisiennes qui ont enregistré un fort succès du parti islamique Ennahda- les locaux du journal satirique ont été, comme chacun sait désormais, incendiés. L’affaire en a un peu étouffé une autre, rappelle Le Monde… Quelques heures plus tôt, le site de Charlie Hebdo avait été piraté par un hacker qui menaçait : « Nous serons votre malédiction sur le cyberspace » (on tremble…)

Face à ce genre de comportement, il est malheureusement nécessaire de rappeler quelques évidences. Un type qui hacke le site d’un journal en le menaçant est-il un « fidèle » ? Un type qui lance un cocktail-molotov dans les locaux de ce même journal peut-il être qualifié de « croyant » ? Non. Au mieux, c’est un crétin, et au pire, un intégriste de premier ordre (l’un et l’autre n’étant pas incompatibles).

Eh oui, car on est en démocratie ! Qui dit démocratie dit liberté d’expression et de caricature. Cela donne le droit de se marrer de ce que l’on veut, de Dieu, de Jéhovah, d’Allah de tous leurs prophètes et leurs messies, y compris de manière lourdingue si on en a envie. Et ce même si une quelconque sourate ou un obscur verset l’interdit. Aux dernières nouvelles, le Coran, pas plus que la Bible ou la Torah, ne sont des textes constitutionnels. Et si demain, un réalisateur de film pornographique souhaite introduire la vierge Marie ou la femme de Mahomet dans son scénario, il en a parfaitement le droit. Pour ceux à qui cela ne plaît pas, il reste le mépris ou le tribunal.

On est d’ailleurs en droit de se demander quelle voie choisissent ceux qui répondent à l’humour par les insultes, le hacking ou les bombes enflammées. Celle de l’affrontement à-tout-va ? Du communautarisme ? Qu’ils se réjouissent ! Encore quelques affaires de ce genre, et les lourdauds « relais-de-la-parole-d’Allah-sur-Terre » parviendront à leurs fins. Quelques « efforts » de plus et c’est la communauté arabo-musulmane toute entière que l’on tiendra responsable de leurs excès. Quelques cocktails incendiaires supplémentaires, et l’on file, pourquoi pas, vers une haine démesurée des uns pour les autres, voire le remake moderne de la Saint-Barthélémy ?

En attendant d’en arriver là, on ne peut souhaiter qu’une chose à ceux qui font leur boulot en se marrant et en faisant marrer leurs lecteurs : tenez bon ! Et n’hésitez pas à rappeler qu’Allah trouve probablement toujours aussi dur d’être aimé par des cons.

Crédit photo : euh… en fait, pour le coup, on n’a pas les droits. Mais comme on vous fait de la pub’, soyez sympas, ne nous attaquez pas.

_____________________________________

De très nombreux autres coups de gueule sur Retour d’actu

Digg This
Reddit This
Stumble Now!
Buzz This
Vote on DZone
Share on Facebook
Bookmark this on Delicious
Kick It on DotNetKicks.com
Shout it
Share on LinkedIn
Bookmark this on Technorati
Post on Twitter
Google Buzz (aka. Google Reader)
This entry was posted in Nos coups de gueule and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

42 270 Spam Comments Blocked so far by Spam Free Wordpress

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>