Archives par mot-clé : Littérature

« Les grandes œuvres littéraires ont été produites par des gens qui méprisaient la littérature », Gilbert Keith Chesterton

Pour Gilbert Keith Chesterton, le fait qu’Alexandre Dumas n’écrivait pas certains passages de ses œuvres n’enlève rien au fait qu’il fût un grand homme et un grand auteur, comparable à un bâtisseur de cathédrales. Continuer la lecture

Publié dans Nos points de vue | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Sur la lecture, par Gilbert Keith Chesterton

Cet article est la traduction d’un texte de Gilbert Keith Chesterton (1874-1936) sur l’une des vertus des œuvres des grands auteurs du passé : permettre à leurs lecteurs de ne pas devenir « basiquement modernes ». Continuer la lecture

Publié dans Nos points de vue | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Sollers s’offre une nouvelle éclaircie

Lecture de L’Éclaircie, l’un des meilleurs romans de Philippe Sollers. Continuer la lecture

Publié dans Nos critiques | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Supprimer le métier d’éditeur, c’est encourager l’ignorance

La société américaine Amazon a récemment déclaré vouloir supprimer le métier d’éditeur grâce au livre électronique. Le groupe de e-commerce officialise ainsi sa déclaration de guerre à la grande littérature. Continuer la lecture

Publié dans Nos points de vue | Marqué avec , , , , | 2 commentaires

Petit précis de (sous-)littérature moderne

La meilleure recette pour écrire de la sous-littérature et empocher un gros chèque ? Par ici messieurs dames ! Continuer la lecture

Publié dans Nos coups de gueule | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Bouillon de lecture à la Pivot

Retour d’actu s’amuse avec les 100 expressions à sauver de Bernard Pivot, et vous en propose 10 dont il faut retrouver la signification… Continuer la lecture

Publié dans Nos critiques | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Les lecteurs sont des hommes dangereux

Sarko veut que les Français lisent plus. Époque surréaliste où le fait de lire est si mal compris, qu’un gouvernement en vienne à vouloir le généraliser. Car il n’existe pas d’ennemi plus radical à tous gouvernements qu’un bon lecteur. Continuer la lecture

Publié dans Nos coups de gueule | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Montesquieu écrit toujours parmi nous

Laissez tomber la rentrée littéraire, relisez quelques pages des Lettres persanes (1721). Plus actuel, plus élégant, plus juste. Continuer la lecture

Publié dans Nos critiques | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire