Coupe du Monde : où sont les "grands" ?

Le Brésil l’a emporté face à la Corée du Nord (2-1) sans être resplendissant. Loin de là… D’une manière générale, les « grands » du football ont manqué leur entrée dans ce Mondial.

Les « gros poissons » du Mondial ont-ils vraiment envie de s’activer les nageoires ? Au vu de cette journée, on peut en douter. Le très alléchant Côte d’Ivoire-Portugal s’est conclu par un piteux 0-0. Avec tout juste une frappe sur le poteau de Cristiano Ronaldo et un but refusé à se mettre sous la dent. C’est peu pour 90 minutes.

Et que dire de ce Brésil-Corée du Nord ! On attendait évidemment, sinon une avalanche de buts, du moins une rentrée un peu plus tonitruante de la très redoutée Seleçao dans la compétition. Raté ! Sans rythme, sans accélération, sans magie, les hommes de Dunga ont mis une mi-temps et demi à se défaire de Coréens accrocheurs et pas vraiment intimidés. Ils ont trouvé le moyen d’encaisser un but évitable en fin de match. Et peuvent même remercier leur bon génie sur le premier but. Car sans le (très) mauvais placement du gardien coréen (qui s’éloigne de son poteau sur le débordement de Maicon), il est à craindre que l’action n’aurait pas donné grand chose…

Les grandes nations du football n’y sont pas

Plus grave pour les Brésiliens : Kaka, le maître à jouer supposé, n’est clairement pas dans le coup. Preuves en sont ses difficultés à se placer, ses successions de mauvaises passes et son incapacité à créer le jeu. Certes, il y a des hommes en forme : Nilmar, Bastos ou Robinho ont fait leur match. Ce qui n’a pas empêché ce Brésil d’être lent, poussif, sans saveur. A l’image de nombreuses équipes de ce Mondial. Car, l’Allemagne exceptée, aucune « grande » nation du football n’a été à la hauteur des attentes.

L’Argentine s’est contentée d’un petit 1 à 0 face à un Nigeria qui a laissé faire. L’Angleterre s’est montrée fébrile face aux combattifs Américains. Les Pays-Bas ont été bien chanceux d’ouvrir le score face au Danemark. La France n’a rien montré, si ce n’est qu’elle pouvait jouer 90 minutes sans encaisser de but. Et face au Paraguay, l’Italie championne du Monde en titre n’a pas vraiment convaincu non plus.

Alors non, décidément, les « gros poissons » n’y sont pas. Et Le « plancton » offre parfois davantage de spectacle, à l’image de l’heureux buteur nord-coréen Ji, ou des sélections slovaque et néo-zélandaise qui ont bataillé avec courage pour se quitter sur un score de parité (1-1) en se congratulant. Ah, il reste tout de même les Espagnols, champions d’Europe, qui entrent en lice demain. Par pitié, faites-nous rêver un peu !

Crédit photo Shine 2010 / Flickr

A lire aussi : le beau match des Américains

Selon L’Équipe : « Pas un très grand Brésil »

Pour Pierrot-le-foot : de pire en pire

_____________________________

D’autres chroniques de football à lire sur ce blog

Digg This
Reddit This
Stumble Now!
Buzz This
Vote on DZone
Share on Facebook
Bookmark this on Delicious
Kick It on DotNetKicks.com
Shout it
Share on LinkedIn
Bookmark this on Technorati
Post on Twitter
Google Buzz (aka. Google Reader)
This entry was posted in Nos points de vue and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Coupe du Monde : où sont les "grands" ?

  1. lecoach2010 says:

    Une première semaine un peu triste, c’est vrai
    http://lecoach2010.wordpress.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

42 287 Spam Comments Blocked so far by Spam Free Wordpress

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>