France – Canada : les notes

France 46- 19 Canada. Une première mi-temps tout juste sauvée par la botte de Parra, avant que Clerc ne fasse parler la poudre en seconde. A noter la (non)-présence du fantôme Rougerie. 

Les Gros 3/5. Le cinq de devant n’a pas failli. On a connu mêlée plus dominatrice mais on ne va pas faire la fine bouche. La touche, quant à elle, fut meilleure qu’à l’accoutumée. Mention spéciale à Servat et Papé qui firent preuve de technicité dans les petits périmètres. Bonnet d’âne à Ouedraogo, dribblé par un canadien dans un mouchoir de poche. On n’a toujours pas compris.

Les Gazelles 1/5. (+1 pour la performance de Clerc). Quand le joueur le plus en vue s’appelle David Marty, le chant du cygne n’est jamais très loin. On rigole, Clerc est revenu aux affaires en de fin match, signant un triplé amplement mérité. Du reste, Mermoz a glissé, et Traille a sauvé son match sur un bel essai solitaire. Puis quelques minutes plus tard ce fut le drame, Damien relâcha la gonfle comme un symbole de David Marty. Le Gps de Rougerie nous affirme que le nouveau capitaine des Bleus était bel et bien sur le terrain. On n’en sait pas plus pour l’instant, une enquête est en cours.

La charnière 2/5. Volontaire, Trinh-Duc a tenu son rang mais a rarement été suivi. A souffert de la comparaison avec Parra replacé à l’ouverture en fin de match, et qui pour le coup fit preuve d’un réel sens du jeu. A noter une rentrée impeccable de Yachvili qui vaut sans souci un Parra derrière la mêlée.

L’homme du match. Le pied de Parra. Le hobbit français a su dompter la pluie et le ballon banane de la coupe du monde. Wilkinson et le buteur des bocks en pleurent encore. Sa botte a su maintenir le XV de tricolore à flot et dans la sérénité avant que Clerc ne fasse taire les débats par son triplé tardif. 

Le geste du match. L’expertise de Califano nous le confirme, en ce jour béni David Marty nous  gratifia d’une passe « presque Chistera », comme un symbole de lui-même. Plus sérieusement, on vote à l’unanimité pour le plongeon aquatique de Parra, peaufiné par ce dernier dans le plus grand secret à Aquaboulevard lors de sa prime jeunesse.

Le plus de Jo Maso. Attendre la faute de main canadienne sur les ballons hauts pour ensuite laisser Clerc filer à l’anglaise. Fonctionnera une fois, presque deux si l’arbitre n’avait pas sifflé prématurément. Mais Jo a plus d’un tour dans son sac.

La phrase de Christian Jeanpierre. « Allez les mecs ! Les grenouilles sont de sorties ! »

La théorie du jour. Marc Lièvremont serait subventionné en coulisse par les médias français pour ménager le suspense à chaque sortie du XV de France. Les faits sont accablants.

L’info cachée. Louis Picamoles serait toujours en liste d’attente pour effectuer une cure à Merano. Chabal se propose comme chauffeur.

La bonne nouvelle. Les All Blacks songeraient à perdre leur match de poule contre la France afin d’éviter l’Australie et l’Afrique du Sud en phase finale.

La mauvaise nouvelle. On retrouverait alors l’Australie et l’Afrique du sud en phase finale…

On a aimé. L’accueil touchant de la ville de Napier réservé aux joueurs tricolores. On est bien loin des sifflets du stade de France.

Pour conclure, le quizz. Qui sera appelé suite au forfait probable de Nicolas Mas ? Sylvain Marconnet peut-être ? Retour d’actu joue la sécurité et mise sur un quatrième demi de mêlée.

Crédit photo : Wayne G / Picasa
Digg This
Reddit This
Stumble Now!
Buzz This
Vote on DZone
Share on Facebook
Bookmark this on Delicious
Kick It on DotNetKicks.com
Shout it
Share on LinkedIn
Bookmark this on Technorati
Post on Twitter
Google Buzz (aka. Google Reader)
This entry was posted in Nos points de vue and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

42 965 Spam Comments Blocked so far by Spam Free Wordpress

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>